Home Jacking

Un home-jacking est une forme de cambriolage traumatisant puisqu’il a lieu en présence des personnes vivant dans l’habitation ciblée. Aussi nombreux en ville qu’à la campagne, le home-jacking s’accompagne souvent de violence.

Comment se déroule un home-jacking ? Comment réagir ? Comment se protéger ? Voici quelques éléments de réponses.

Le home-jacking expliqué

Le home-jacking est une technique de cambriolage qui consiste à entrer par effraction dans une habitation en présence des habitants. Ces derniers sont le plus souvent violentés puis immobilisés le temps du cambriolage. Il n’est pas rare que le home-jacking s’accompagne d’un vol de voiture puisque les voleurs trouvent facilement les clés et les papiers du ou des véhicules.

home-jacking

Le home jacking est une expérience très traumatisante pour les victimes. Malheureusement, le phénomène est constaté dans les grandes villes, les petites, les villages et même en campagne. Le home-jacking est inspiré du car-jacking qui consiste à éjecter un conducteur de son véhicule et de s’en emparer.

Comment se comporter en cas de home-jacking ?

En cas de HOME-JACKING, il est essentiel de ne faire preuve d’aucune violence afin de ne pas aggraver la situation. Il faut obéir aux agresseurs tout en se protégeant. Pendant le home-jacking, être observateur est un atout. En se concentrant sur les cambrioleurs, les victimes retrouvent leur calme et enregistrent de précieuses informations. Il faut mémoriser le maximum de détails comme la couleur des cheveux, les signes distinctifs, l’âge approximatif, etc. Il faut aussi prêter l’oreille afin de déceler un accent ou de récolter des informations comme un prénom, un lieu ou une activité.

Une fois les cambrioleurs partis, il faut contacter au plus vite la police afin d’optimiser les chances d’arrêter les malfrats. Il faut leur fournir le plus d’informations possible afin de les identifier et de les appréhender.

Prévenir le home-jacking

Les risques de home-jacking peuvent être réduits grâce à de bonnes habitudes. Par exemple, il faut fermer les fenêtres et les volets en soirée, verrouiller les accès à l’habitation ou encore mettre la voiture au garage. Il faut également éviter de mettre les clés du véhicule et les papiers en évidence dans l’entrée par exemple.

La discrétion quant à la diffusion d’information via les réseaux sociaux est aussi à prendre en compte.

Le jardin doit être sécurisé. Il faut ranger les échelles, les escabeaux et les outils qui faciliteraient l’effraction. Il est aussi hautement recommandé d’avoir un éclairage automatique qui fera fuir les éventuels malfrats.

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes de sécurité qui peuvent réduire le risque de cambriolage ou de home-jacking. Il est possible d’opter pour une alarme avec télésurveillance et fonction “alarme silencieuse” (sous contrainte)

Pour la voiture, le système de géolocalisation reste une excellente option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *