Société

Comment se constituer un stock alimentaire ?

Comment se constituer un stock alimentaire ?

La crise du Coronavirus a poussé une majorité de citoyens à se ruer dans les supermarchés pour acheter en masse des produits de “premières nécessités”. Toutefois, la quantité et le choix de ces produits sont-ils réellement compatibles pour un confinement de moyenne ou longue durée ?

Une annonce du gouvernement et voici notre quotidien totalement perturbé. En quelques heures seulement, les stocks des produits sur les rayons de grandes surfaces se sont vidés. Situation consternante…

Si la pénurie totale n’a pas été atteinte, il faut avouer que la disponibilité et le réassortiment des produits de base se sont vus fortement impactés.

La bonne liste d’un stock alimentaire ?

Sur Internet, les informations sur le sujet sont abondantes et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, entre les conseils de survivalistes avisés ou amateurs, particuliers et experts qui distillent leurs meilleurs conseils et expériences personnelles.

Comment préparer une réserve alimentaire ?
Une réserve alimentaire est une pratique qui doit être organisée et personnalisée

Voyons ensemble quelques éléments essentiels pour constituer votre stock de nourriture et autres produits de première nécessité, mais avant d’établir une liste de provisions, il serait intéressant de comprendre à quoi sert un stock alimentaire, et quels sont les éléments à prendre en compte pour le constituer.

Un stock alimentaire pour quoi faire ?

Actualité oblige, la grande majorité d’entre-vous pensera au confinement. Pourtant cette prévoyance s’applique à d’autres problèmes qu’est une “rupture de la normalité” organisée ou soudaine qui vous oblige à rester confiné chez vous ou vous empêche de sortir, quelques exemples :

  • Maladie
  • Épidémie et pandémie
  • Licenciement
  • Crise économique
  • Émeute
  • Rupture d’approvisionnement
  • Etc.
Mais aussi   Homo Sapiens, conseiller en sécurité ?

Réserve de nourriture, existe-t-il un “standard” ?

Bien sûr que non, nos cultures, nos habitudes et régimes alimentaires, mais aussi la santé, l’endroit dans lequel nous vivons et le nombre de personnes sont autant de paramètres qui déterminent la personnalisation d’un stock de nourriture non périssable. Sans oublier le facteur économique. 

Une personne vivant seule dans un studio de 30m a des besoins différents d’une famille de quatre personnes vivant en pavillon en ville, ou en couple dans un village isolé.

Voici ce qui devrait être pris en compte pour constituer votre réserve de vivres :

  • Volume et lieu de stockage disponible dans l’habitation
  • Nombre de personnes
  • Habitudes alimentaires
  • Valeurs nutritives
  • Nourriture adaptée à un changement d’état de santé
  • Taille du stock => durée de “survie”

Stock de survie ?

En cas de “rupture de normalité”, la santé et l’hygiène doivent également être au préalable organisées. Des médicaments en suffisance, non seulement pour un traitement existant, mais aussi pour tout problème de santé qui pourrait surgir à l’improviste. Et bien entendu l’hygiène du corps et du lieu de vie.

État de guerre ?

N’exagérons rien, toutefois, une coupure d’alimentation en eau et/ou énergie reste une probabilité que notre société pourrait également connaître.

En tant qu’expert, je ne peux exclure deux autres fléaux que sont les cambriolages et incendies.

Mais aussi   Cette année encore, pas de vacances pour les cambrioleurs !

Anticiper ces problèmes fait également partie d’une bonne stratégie dans la préparation et constitution d’un stock alimentaire et de “survie”

Stock de nourriture, un acte citoyen ?

Au plus de personnes adopterons ce principe de prévention, au moins l’on constatera de magasins dévalisés sans règles par d’autres qui sont sous l’influence sociale et qui sans expériences, se voient dans l’obligation d’imiter le comportement des “autres”.

En conclusion

Un stock alimentaire s’organise et se constitue en fonction de vos propres besoins et possibilités économiques.

Savoir comment choisir l’endroit, le volume, le type, la quantité et la variété d’aliments, ne s’improvise pas. Tout comme la prévention d’un imprévu de santé.

Dans un prochain article, j’expliquerai pas-à-pas, comment constituer son stock de nourriture et “survie” personnalisé.

Bienvenus vos commentaires et questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.